*Commémoration de l'Appel du 18 Juin 1940...*

*Commémoration de l'Appel du 18 Juin 1940...*
Crédit Photo ©Morgane BRAVO. 2010 Création du Blog par *Morgane BRAVO Avocat de formation, études & expérience Diplomatique, Sciences politiques... En 2002 Candidate (Titulaire) aux élections Législatives, dans la 14ème Circonscription de Paris. 16e arrondissement (Sud). « EDGERYDER » Conseil de l’Europe & Commission Européenne. « Euroblogger » UE, CoR, PE, EuroPcom. *Morgane BRAVO, from Paris, France. She's graduate Lawyer and have a Master’s degree in Diplomacy & Political Science...Diplomatic expérience. Présidente et Fondatrice du Think Tank Europe-Mexique.

samedi 26 octobre 2013

*Compte-rendu: EuroPcom à Bruxelles...*


EuroPCom 2013, 
a eu lieu le 
                                      6/10/2013 – 17/10/2013 à Bruxelles, 
European Parliament and Committee of the Region. 

2014 : Election historique!
Remember :
#EP2014 : This time it’s different!
                                      @MorganeBravo, Candidate Elections Européennes 2014…! 



Plenary opening session*1

*Métropole du Grand Paris a été adopté...*



SEANCE PUBLIQUE DU CONSEIL GENERAL DES HAUTS-DE-SEINE

Ce jour, un vœu relatif à la Métropole du Grand Paris a été adopté à l’unanimité par l’Assemblée délibérante, les élus du groupe du Parti Socialiste n’ont pas pris part au vote.

Le 23 juillet dernier, l’Assemblée nationale votait en première lecture le projet de loi portant sur la « modernisation de l’action publique territoriale et l’affirmation des métropoles ». Ce même projet de loi avait pourtant été rejeté quelques semaines plus tôt par le Sénat.
Bien qu’amendé en partie par le Sénat lors de son examen en seconde lecture, le nouveau texte voté le 7 octobre dernier devra revenir en seconde lecture à l’Assemblée nationale d’ici la fin de l’année. Il est à craindre que la majorité PS ne tienne pas compte des maigres avancées obtenues par les Sénateurs pourtant élus par les collectivités.
Ce texte supprime au 31 décembre 2015 l’ensemble des intercommunalités, des départements de la petite couronne (Hauts-de-Seine, Val-de-Marne et Seine-Saint-Denis). Au 1er janvier 2016 est créée la Métropole du Grand Paris, EPCI à fiscalité propre. Les compétences, ainsi que les moyens des intercommunalités seront transférées à ce nouvel EPCI.
Une part importante des compétences des communes seront aussi transférées vers cette nouvelle administration. La conjonction des différents textes législatifs (texte Grand Paris, Loi Alur...) retirent aux communes des compétences essentielles liées au Plan Local d’Urbanisme, au Plan Local de l’Habitat mais aussi à la politique du logement, à l’activité économique, à l’emploi, et même les dispositifs liés à la prévention de lutte contre la délinquance seront gérés par une administration éloignée des réalités locales. Il restera alors aux communes les seules compétences dites "de proximité" telles que la gestion des déchets, des cantines scolaires, ou encore les mariages et les décès des administrés !
De nombreuses collectivités (communes ou départements), de droite comme de gauche, sont hostiles à ce projet de loi ou à certaines de ses dispositions. D’autres souhaitent la mise en place d’un référendum. Ces collectivités l’ont exprimé au sein même de leurs instances délibérantes lors de discussions ou par la rédaction de vœux. C’est le cas du Conseil général du Val de Marne ou dans notre département, des villes d’Antony, de Saint- Cloud, d’Issy-les-Moulineaux, de Puteaux ou encore de Gennevilliers, Malakoff, Bagneux, Nanterre, ... la liste est loin d’être exhaustive.
Outre le retrait des compétences aux communes et aux EPCI, ce texte pose plusieurs interrogations auxquelles le gouvernement n’apporte aucune réponse. En effet, qu’en est-il des transferts des personnels administratifs aux statuts différents, qu’en est-il des conséquences de la disparition des intercommunalités ? Ces questions et tant d’autres n’ont pas de réponses et pour cause, aucune étude d’impact n’a été réalisée.
Enfin, et peut-être le plus important, l’éloignement des centres de décisions entre les élus et les citoyens ne fera que renforcer le sentiment de défiance qui existe déjà et qui s’exprime de plus en plus au fil des élections.
Les élus du Conseil général des Hauts-de-Seine souhaitent que le texte soit fortement amendé afin de préserver les compétences communales et intercommunales après qu’une véritable concertation ait eu lieu.

Nanterre, le 25 octobre 2013

A SUIVRE...!

Bien à vous,
@MorganeBravo

jeudi 10 octobre 2013

*Compte-rendu :Inauguration de la permanence de campagne de Christian Dupuy*


Crédit Photos©Morgane BRAVO

Permanence de campagne de Christian Dupuy

Mercredi 9 octobre 2013, Christian Dupuy, Maire (UMP) de Suresnes, a inaugurée sa permanence de campagne pour les prochaines élections municipales à Suresnes, 
en présence de :
Jean-François Copé, Président de l'UMP
Patrick Devedjian, Président du Conseil général des Hauts de-Seine
Valérie Pécresse, Secrétaire générale déléguée de l'UMP
Hervé Marseille, Président de la fédération départementale de l'UDI
Jean-Jacques Guillet, Président de la fédération départementale de l'UMP
Roger Karoutchi, Secrétaire de la fédération départementale de l'UMP,
et Morgane BRAVO, Candidate ElectionsEuropéennes2014 :
http://unioneuropeenne.blogspot.fr/2013/09/candidature-de-morgane-bravo-aux_6.html ... 
& Charles Pasqua, Loïc Degny, Camille Bedin, Alexandre Guillemaud, Eric Lagel, Yohann Corvis, Christophe Lessage, Jean-Michel Chammas... Elus, Cadres et Militantes de l'UMP Paris, Hauts-de-Seine...Plus de trois cent militants.


DISCOURS :
Discours de  Christian Dupuy, Maire (UMP) de Suresnes

Discours de Jean-François Copé, Président de l'UMP.

AMBIANCE :
Crédit Photos©Morgane BRAVO
Charles Pasqua

Jean-François Copé, Président de l'UMP.




Morgane BRAVO, Jean-Michel Chammas.
Crédit Photo©Christophe LESAGE

Morgane BRAVO
Crédit Photo©Christophe LESAGE


 Christian Dupuy, Maire (UMP) de Suresnes


*Inauguration de la permanence de campagne de Christian Dupuy...Un  Succès!
Bonne chance!

A SUIVRE...!

mercredi 9 octobre 2013

Annonce *Candidature de Morgane BRAVO aux élections #européennes2014*



Candidature de Morgane BRAVO
aux élections européennes de 2014
pour la région Île-de-France

Morgane BRAVO, avocate de formation, études et expérience diplomatique, franco-mexicaine. Je suis candidate aux élections européennes de 2014, dans la circonscription d’Ile de France, pour faire gagner l’UMP, et notre famille politique.
Mon vif plaidoyer en faveur de l’Europe, ne date pas d’hier et n’est pas à démontrer. Européenne convaincue, ancienne Stagiaire « Stage officiel » (Blue Book) de la Commission Européenne au sein du Secrétariat Général à Bruxelles. Depuis 2006, j'anime le Blog : *UNION EUROPEENNE*EUROPÄISCHE UNION*EUROPEAN UNION*UNION EUROPEA...* 
2014 est une élection historique. Pour la première fois, l'élection du Parlement européen va revêtir un enjeu de pouvoir puisque chaque famille devra établir son programme, au niveau européen, pour faire élire son candidat à la commission. Car, dans le cadre fixé par le traité de Lisbonne, le président de la Commission doit être élu par les eurodéputés sur la base d'une proposition faite par le Conseil européen en tenant compte des élections au Parlement européen.

Le Futur de l’Europe
Quelle Europe voulons-nous ? 2013 étant l’année européenne des citoyens (AEC), nous devons mettre en place un projet spécifique, audacieux et innovant. Il n’est pas vrai que l’Europe soit un problème, soit coupable de la crise, c’est au contraire l’histoire d’un succès. Face à la montée de l'euroscepticisme, la droite française doit tenir un nouveau discours, très européen. Aujourd'hui, la France doit reprendre la main en Europe. Reconstruire son influence doit être sa priorité. L’UMP a un devoir particulier pour construire un projet européen crédible. Avec un message faible, nous risquerions de créer les conditions pour que le futur Parlement européen soit le plus anti-européen de l’histoire de l’Union européenne. Au sein de l'Union européenne, la France doit regagner l'influence qu'elle a perdue. Au Conseil, la France doit retrouver des alliés, être plus présente dans les négociations, affirmer des lignes claires, sortir de l'ambiguïté et de l'amateurisme permanents. Au Parlement européen, les partis doivent envoyer des députés qui prennent en main de grands dossiers européens et internationaux, Bilingues ou Trilingues, qui s'engagent à rester au Parlement et à ne pas s'enfuir à la première élection nationale venue. A la Commission, les Français de droite doivent saisir l'occasion d'occuper les postes les plus importants dès que l'occasion se présente. Avec la présidence de Nicolas Sarkozy, nous avions eu la preuve de la force de la volonté politique au service d'une ambition européenne, qui a permis le sauvetage de l’euro et de nos économies. Nous avions vu quel rôle pouvait jouer l’Union pour la paix, avec la fin de la crise entre la Russie et la Géorgie. Pour les domaines dans lesquels nous devons assumer une plus grande intégration, économique, budgétaire, et fiscale, la convergence avec l’Allemagne est indispensable. De même, nous devons porter une politique industrielle européenne. Les valeurs portées par l'Europe nouvelle doivent être celles d'une droite pragmatique

L’amélioration du Marché unique.
Le Marché unique numérique représente un potentiel considérable. Il y a urgence à mieux l'exploiter. L’Europe doit adopter une politique commerciale offensive et des règles européennes pour les marchés publics favorisant l'innovation et l'inclusion sociale.
Une vraie stratégie de l'Union européenne en faveur du développement durable, de l’Energie
La préservation de la souveraineté nationale, ne peut plus être seulement nationale, elle doit être aussi européenneNous devons avoir une politique commune de régulation de l'immigration. L’Europe doit clairement et définitivement dire non à la Turquie.

L’Europe face au défi de la Mondialisation 
L’Union européenne doit s’adapter au bouleversement induit par la mondialisation et par les défis inhérents à une nouvelle économie fondée sur la connaissance...
C’est cette vision pragmatique de l’Europe que je vais défendre au nom de l’UMP, pour que l'Europe, en tant qu'acteur mondial, ne soit pas lointaine des français et de européens.
Je pense me consacrer entièrement à mon mandat, à nos valeurs, nos conceptions, au Futur de l’Europe, à l’Europe que nous voulons…
Je sollicite l’investiture officielle de l’UMP.
Je vous remercie de votre soutien à ma candidature.

«  NOUS DEVONS ÊTRE LE CHANGEMENT QUE NOUS VOULONS VOIR DANS LE MONDE » GANDHI

Bien à vous,
Morgane BRAVO