*Commémoration de l'Appel du 18 Juin 1940...*

*Commémoration de l'Appel du 18 Juin 1940...*
Crédit Photo ©Morgane BRAVO. 2010 Création du Blog par *Morgane BRAVO Avocat de formation, études & expérience Diplomatique, Sciences politiques... En 2002 Candidate (Titulaire) aux élections Législatives, dans la 14ème Circonscription de Paris. 16e arrondissement (Sud). « EDGERYDER » Conseil de l’Europe & Commission Européenne. « Euroblogger » UE, CoR, PE, EuroPcom. *Morgane BRAVO, from Paris, France. She's graduate Lawyer and have a Master’s degree in Diplomacy & Political Science...Diplomatic expérience. Présidente et Fondatrice du Think Tank Europe-Mexique.

samedi 23 avril 2011

*Réseau de transport public : et maintenant ?*

La Commission nationale du débat public (CNDP) a rédigé un bilan du débat qui s'est tenu sur le réseau de transport public projeté par le Grand Paris, du 30 septembre 2010 au 31 janvier 2011.

Un débat public de grande ampleur

Plus de 15 000 personnes  se sont rassemblées lors de 55 réunions publiques qui ont eu lieu dans toute l'Ile de France. Lors de ces réunions, les objectifs et les principales caractéristiques du projet étaient présentés à la population. Les habitants pouvaient quant à eux exprimer leurs avis et poser leurs questions.
La CNDP a dressé le bilan de tous ces rendez-vous afin que la société du Grand Paris puissent désormais réajuster son projet.

Deux projets à l'origine, un seul à l'arrivée

En parallèle, un autre projet était aussi soumis à la consultation. L'Arc Express , porté par la Région Ile-de-France et le STIF (syndicat des transports en Ile-de-France), prévoyait un tracé qui permettrait de relier les banlieues entre elles. Face à la complémentarité des deux projets, le débat a permis d'évoluer vers un réseau unique, celui du « Grand Paris Express ».

Le projet

La double boucle du réseau de transport est destinée à desservir aussi bien le coeur de l’agglomération parisienne que les territoires de proche, moyenne et lointaine couronnes. À cette fin, trois liaisons ont été présentées :
  • l’une de l’aéroport de Roissy à celui d’Orly via Saint-Denis Pleyel et Paris (la ligne « bleue » ) ;
  • une deuxième de Roissy à Orly via La Défense (la ligne « verte » ) ;
  • une troisième du Bourget à La Défense par l’est et le sud (la ligne
    « rouge » ).
Ces trois lignes de métro automatique sont jalonnées d’une quarantaine de gares nouvelles dont 85%  assurent une correspondance avec un autre mode de transport en commun existant ou prévu. Roulant à une vitesse moyenne de 65 km/h , elles contribuent à améliorer les liaisons de banlieue à banlieue, tout en réduisant notablement les temps de parcours.
L’État et la Région décident d’unir leurs efforts afin de permettre la réalisation du projet d’ici 2025 , avec un coût estimé à près de 32 milliards d'euros.

Et à Suresnes ?

Il était envisagé d’ouvrir deux gares à Suresnes, l’une au centre, sur la ligne rouge, l’autre sur la ligne verte, aux confins de Rueil, sur le Plateau. La contribution État-Région ouvre, sur la ligne rouge, une option entre ces deux emplacements.
Face à cette nouvelle donne, lors de la réunion publique organisée à Suresnes le 27 janvier dernier, Christian Dupuy , maire de Suresnes, a affirmé ne pas vouloir choisir entre l’une ou l’autre station : « Je suis le maire de tous les Suresnois et je ne veux pas choisir. Les Suresnois ne veulent pas choisir. La population le sait et toutes les études menées l’ont démontré : ces deux stations sont l’une et l’autre indispensables pour répondre au dynamisme économique et démographique de Suresnes. »

Il apparaît aujourd’hui indispensable d’apporter une nouvelle solution de transport aux 30 000 actifs qui travaillent dans le bas de Suresnes ainsi qu’aux 25 000 habitants qui y résident. Néanmoins, une station dans le bas de Suresnes va de pair avec une station à proximité du quartier de la Cité-Jardins, sur le territoire de Rueil-Malmaison, où la population a fortement augmenté sans que les moyens de transport à sa disposition aient été renforcés.
Cette demande a été relayée par Christian Dupuy, Maire de Suresnes , qui, dans une contribution au débat, a proposé plusieurs solutions afin qu'aucun quartier de la ville ne soit désavantagé :
- une station de métro dans le centre-ville de Suresnes (Grand Paris Express ou prolongement de la ligne 2 du métro)
- une station de métro près du quartier de la Cité-Jardins (Grand Paris Express)
- un renforcement des transports publics locaux

Bien à vous,
Morgane BRAVO

*Compte-rendu et bilan du Débat Public : Grand Paris...*

Dans un délai de deux mois après la fin du débat public, la CPDP établit un compte rendu du débat. Sur la base de ce compte-rendu, le président de la CNDP rédige le bilan du débat.

Compte-rendu du débat (204 pages)
Bien à vous,
Morgane BRAVO